Accéder au contenu principal

« Albédo » | Sébastien Fritsch

Si ma pile à lire compte de nombreux best-sellers reconnus, j'aime aussi découvrir de nouveaux auteurs. J'ai eu la chance de recevoir gracieusement « Albédo » de Sébastien Fritsch, aux éditions Fin Mars Début Avril. Je n'avais jamais lu l'un de ses romans et j'ai été agréablement surprise. Une chose est sûre : je vous le recommande chaleureusement...

| R É S U M É |

L'amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n'hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s'ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c'est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n'est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.

Nil sait pourtant qu'on n'efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin... sans même parler de Maud.

Alors, est-ce l'amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l'avouer, que rien n'est vraiment fini tant qu'on ne s'y résigne pas ?

| C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É |

Lorsque Mock, un vieil ami, rappelle Emmanuel après de nombreuses années sans donner de nouvelles, cela le tourmente et fait ressurgir brutalement des bribes du passé. Ces bribes, il les croyait pourtant bien enfouies. De brèves retrouvailles au cœur d'une maison de vacances de jeunesse - Ti-Gwern - autour d'une urne funéraire soulève bien des mystères. Puis survient l'étrange disparition de Mock. Emmanuel, alias Nil, se questionne : pourquoi son ancien ami ressurgit dans sa vie pour disparaître aussitôt ? Ce questionnement va engendrer de multiples interrogations qui resteront parfois sans réponse. Cette disparition soudaine mène Nil à renouer avec d'anciennes connaissances...

Sébastien Fritsch narre le récit à la première personne du singulier. Nous menons l'enquête avec Emmanuel et ressentons chacune de ses craintes, de ses appréhensions, de ses émotions. L'auteur jongle entre le présent et les souvenirs du passé avec fluidité. L'histoire est prenante, les chapitres défilent vite : en tant que lecteur, nous ne voyons pas le temps passer. Et pourtant, Emmanuel - dont la vie est si routinière - va devoir bousculer son quotidien pour comprendre ce qui se passe. 

Autour de ce personnage principal bien dépeint, je remarque un triangle féminin presque omniprésent : Maud, une ancienne amie et sœur du dit Mock ; Bélém, son ex-femme ; et Lison, son associée. La psychologie de ces personnages attachants est mise en lumière à travers l'excellente plume, précise et fluide, de Sébastien Fritsch.


« - On est parfois surpris de découvrir qui sont vraiment ceux qu'on pensait être nos amis.
- Oui. Comme on peut être surpris par ceux qu'on n'imaginait pas dans ce rôle-là.
» (page 257)


J'ai apprécié la bonne dynamique de ce roman qui est un véritable page turner. Le suspens est à son comble jusqu'à la dernière page. On ne devine pas une seule seconde pourquoi Mock a-t-il décidé de disparaître si soudainement. Pour vous donner une petite idée, on n'en apprend plus sur le titre de cet ouvrage, Albédo, qu'à la page 284 (sur 310 !). La couverture de ce livre est aussi mystérieuse que magnifique. On y perçoit la sensibilité d'une femme, de Maud peut-être ?! C'est en tout cas ce que je devine à la fin d'« Albédo ».

Merci à l'auteur, Sébastien Fritsch, pour cette très belle découverte littéraire. J'ai passé un excellent moment avec Emmanuel, Maud et les autres. « Albédo » est un roman plein de sensibilité où toutes les émotions se côtoient. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

« La Plage de la mariée » | Clarisse Sabard

J'ai découvert la plume de Clarisse Sabard à travers son premier - et excellent - roman « Les lettres de Rose ». Il me tardait donc de lire son dernier ouvrage « La Plage de la mariée ». Retour sur cette belle lecture...
| R É S U M É |

2015, Nice.

Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler.

Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plus…

« Les lettres de Rose » | Clarisse Sabard

| R É S U M É |
Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. 


Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait...

Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-il de se tourner vers son avenir ?
| C E    Q U E    J ' E N    A I    P E N S É  |
Clarisse Sabard, l'auteur, est une jeune trentenaire qui fait beaucoup parler d'elle sur les réseaux sociaux tant elle est proche de son public. Elle vient d'ailleurs de sortir son deuxi…

« La fille de Brooklyn » | Guillaume Musso

Chaque année depuis longtemps, j'aime me procurer le dernier roman en version poche de Guillaume Musso. Depuis le 30 mars dernier, « La fille de Brooklyn » est disponible aux éditions Pocket
| R É S U M É |
Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :  « Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? ».  Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier trois semaines après. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire. Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo. - C'est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
| C E   Q U E   J ' E N   A I   P E N S É |
Guillaume Musso est l'auteur français le plus lu en 2016 avec 1.833.300 exemplaires de livres vendu…